christina mirjol


    ROMANSTHÉÂTRERÉCITS



Accueil
Vers  Livres
Vers  Revues
Vers  Carnet
Vers   Théâtre
Vers  Portrait
Vers  Echos

Vers  Rencontres
Vers  Liens
Contact

Les petits gouffres
Les petits gouffres
Nouvelles
155 pages
Mercure de France, 2011

La mémoire de l'enfance irrévocablement perdue est aussi délicieuse qu’effrayante. Par exemple. Il y a quelques années, alors que je marchais sur un trottoir bondé, que j’allais travailler et que j’étais pressée, me voilà submergée par l’odeur de ma mère. Cette ineffable odeur – un parfum qu’autrefois elle se mettait dans le cou –, suit la foule, me rattrape, puis soudain disparaît. L’impression qu’elle me manque est alors inexprimable ; je suis au bord des larmes, et je n’ai plus en tête que ressentir l’odeur, la ressentir encore, tout de suite : si j’avais pu seulement la verser dans un flacon !

Parution

Passage du témoin
Autour de Jean-Pierre Sarrazac
Études Théâtrales 56-57/2013

Passage du témoin



U. www.christinamirjol.com
E. contact@christinamirjol.com

© Christina Mirjol 2011
Mentions légales






Photo Prix Renaissance de la Nouvelle

Le XXI° Prix Renaissance de la Nouvelle a été remis le 12 mai à Louvain-la-Neuve à Christina Mirjol pour son recueil Les petits gouffres, paru aux Éditions Mercure de France.


Un parfum dans une rue, un souffle d'air au printemps, un mot, une mélodie... des détails infimes font parfois ressurgir des souvenirs que l’on croyait oubliés. Dans cette ronde des images du passé, certaines prennent à la gorge avec la même intensité qu’autrefois quand on assistait, enfant, à l’injustice du monde. D’autres nous bercent d’une douce nostalgie, d’autres encore nous font revivre avec le sourire de lumineux instants…
Dans ses nouvelles, Christina Mirjol excelle à retranscrire ces moments du passé qui jalonnent notre vie d’adulte et nous rendent encore plus vivants.

Mercure de France  ("quatrième" de couverture)


PRIX
RENAISSANCE
de la NOUVELLE
2012




Les petits gouffres

ECHOS


Echos



RENCONTRES

7 avril 2011
20h30
Lecture/signature
Les petits gouffres (Mercure de France)
Librairie Equipages
61, rue de Bagnolet - 75020 - Paris



20 septembre 2011
20h30
Lecture/signature Les petits gouffres (Mercure de France)

Les
Mardis littéraires de Jean-Lou Guérin

Café de la Mairie
8, place Saint-Sulpice
75006 - Paris



Café de la Mairie
Symbole Regarder
un extrait de la vidéo
La petite dent cassée de Bertrand


La reviviscence du passé


La pluie tombe... et je me souviens.
Dans les neuf nouvelles qui composent ce recueil, tout ce qui est enfoui doit son apparition au hasard, à des rencontres fortuites. Apparitions momentanées d'objets de toutes sortes  : les choses bien entendu, mais encore les gens, les événements, les rêves.
Ces objets qui dans le livre surgissent incidemment,
ouvrent pour ainsi dire des brèches (ici, proprement des gouffres) qui offrent aux personnages des récits successifs la vision fulgurante de leur passé.
Ces reviviscences sont extrêmement variables quant à la fréquence de leur apparition. Certaines sont rares (Le train d'Akira Kurosawa), voire ne se manifesteront qu'une seule fois (Trois poires sur une assiette...) ; d'autres au contraire sont nettement récurrentes et peuvent aller du comique de répétition à l'espièglerie (Frigo).
Mon vélo est un de ces petits gouffres
cycliques et délicieux qui surgissent chaque année à l'approche du printemps. C'est alors qu'on ressent toute la joie d'être enfant ; et il n'aura suffi que d'un très court instant.

Voici un souvenir qui a partie liée avec le rêve. Un rêve étrange...
La Petite dent cassée de Bertrand
(Écouter un extrait de la lecture en cliquant sur la vidéo).





PRIX
RENAISSANCE
de la NOUVELLE
2012


ECHOS

Echos






ENCRES VAGABONDES
Brigitte Aubonnet

"Un recueil étonnant où les souvenirs interviennent dans le présent au fil des différentes nouvelles."

Symbole Lire la suite de l'article




TERRES NYKTHES

Isabelle Roche

"Ce recueil fera, à coup sûr, les délices des lecteurs exigeants. Encore ceux-là doivent-ils savoir que le livre existe et, à cet égard, il est certain que le prix Renaissance de la nouvelle lui apportera la notoriété qu'il mérite."


Symbole Lire la suite de l'article



 Vers Haut de page

  Vers Livres 


12 mai 2012
XXI° PRIX


Depuis 1992, le Prix Renaissance de la nouvelle
compte parmi les grands événements de l’activité littéraire et a pour but de contribuer au renouveau de la nouvelle de langue française. Le jury, composé d'écrivains français et belges qui possèdent une œuvre en ce domaine, a décerné le XXI° Prix au recueil Les petits gouffres.


Membres du jury
: Alain Absire, Jean-Claude Bologne, Georges-Olivier Châteaureynaud, Ghislain Cotton et Michel Lambert (co-fondateur du prix)


Encres vagabondes


Symbole Lire le compte rendu de la cérémonie de remise du prix





Terres Nykthes

Symbole Lire le compte rendu de la cérémonie de remise du prix Renaissance de la nouvelle





 



PALMARÈS

1992
L'encombré, Jean-Marc AUBERT (Presses de la Renaissance)
1993
Les évangiles du crime,
Linda LE (Julliard)
1994
Les voilà quel bonheur, Annie SAUMONT (Julliard)
1995
La vie malgré tout, Vincent ENGEL (L'Instant même)
1996
Hôtel intérieur nuit, Jean-Noël BLANC (HB Éditions)
1997
Ce qu'on voit dans les yeux d'Iliyna Karopi, Alain GERBER (Éditions du Rocher)
1998
Pourquoi ?, Alain SPIESS (L'Arpenteur)
1999
Mademoiselle Su, Suzanne BERNARD (Bartillat)
2000
Mirabilia, Hubert HADDAD (Fayard)
2001
Voyages aux pays évanouis, Sylvain JOUTY (Fayard)
2002
Place du bonheur, Hugo MARSAN (Mercure de France)
2003
Liturgie, Maris-Hélène LAFON (Buchet Chastel)
2004
Le voyageur lacunaire, Georges THINES (Chambon/Le Rouergue)
2005
Les après-midi, ça devrait pas exister, Fabienne JACOB (Buchet Chastel)
2006
Les sangliers, Véronique BIZOT (Stock)
2007
Une seconde de plus, Delphine COULIN (Grasset)
2008
Ultimes vérités sur la mort du nageur, Jean-Yves MASSON (Verdier)
2009
Ton petit manège, Philippe ADAM (Verticales)
2010
L'homme qui parle en marchant sans savoir où il va, François HINFRAY
(De Fallois)
2011
L'Iguifou, Scholastique MUKASONGA (Gallimard)
2012
Les petits gouffres, Christina MIRJOL (Mercure de France)

      Dernière mise à jour Août 2017